Principes de l'examen

Elle a été pendant longtemps le seul et principal moyen d'investigation radiologique. Malgré le développement des moyens d'imagerie plus modernes (échographie, scanner et IRM) elle garde une place centrale en radiologie et reste souvent incontournable en première approche diagnostique et dans le suivi.

Elle garde une grande pertinence diagnostic lors de l'utilisation de produits de contraste. Par exemple pour l'étude des articulations (arthrographie) ou de l'utérus (hysterosalpingographie).

Les images sont produites par des rayons X qui traversent le corps et qui sont projetés sur un film radiographique. L'image produite est une sorte de projection du corps sur un plan.

Les doses délivrées au cours d'un examen sont faibles et sans risque pour la santé.

Le centre dispose des nouveaux systèmes de numérisation AGFA DXS faisant appel à de nouveaux détecteurs à aiguille qui permettent une amélioration de la qualité des images et une réduction des doses de l’ordre de 40%.

La numérisation a été un grand progrès car elle a permis de diminuer les doses de rayons X et d'améliorer la qualité des clichés (post-traitement après l'acquisition). Elle a permis la diffusion des images par informatique et a considérablement changé les habitudes de travail :

  • travail sur console (ordinateur)
  • diffusion des images sur le réseau local d'un hôpital ou d'une clinique, ou par internet.

Cela ouvre le champ de la télé-radiologie.

Déroulement de l'examen

Accueil

A votre arrivée au service de radiologie, vous vous présenterez au secrétariat afin de vous faire enregistrer avec votre carte vitale et votre prise en charge de mutuelle.

Vous patienterez en salle d'attente avec les examens antérieurs en votre possession (échographie, scanner, radiographie), et le produit de contraste (s'il vous a été prescrit).

Déroulement

La radiographie est prise en charge par un manipulateur en électroradiologie médicale pour la partie technique et par un radiologue pour la partie interprétation. L'examen dure en moyenne 5 à 10 minutes, selon le nombre de clichés radiographiques qui doivent être pratiqués.

Le meilleur gage de réussite de l’examen est une bonne coopération: pendant l’examen il faudra le plus souvent éviter de bouger ou de respirer quand on vous le demande, sinon l'image sera floue comme dans le cas d'une photo ordinaire. Il faudra alors recommencer.

Si vous êtes inquiet ou remarquez quelque chose d’inhabituel, n’hésitez pas à nous en faire part. Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier après l’examen.

Suivez scrupuleusement les consignes qui vous ont été données par le personnel médical.

Résultat

Le médecin radiologue vous donnera le plus souvent un premier résultat oralement. Puis, après analyse et interprétation détaillées des images, un compte rendu écrit est établi.
L’ensemble de vos résultats (compte rendu et clichés) vous sera remis dans un délai qui vous sera précisé par la secrétaire médicale.

Si vous en faîtes la demande, et lorsque cela est possible, vous pourrez repartir avec les résultats le jour de l’examen. Il vous sera demandé de patienter après la fin de l’examen.
Il faudra ensuite consulter à nouveau le  médecin prescripteur de l'examen qui assurera le suivi et votre prise en charge.

Contre-Indications

Aucune absolue. Les quantités de rayons délivrés au cours d'un examen radiologique standard sont équivalentes aux rayonnements naturels auxquels toute personne est exposée dans sa vie ( montagne, voyage en avion, etc ...).

Toutefois, n'oubliez pas de signaler à votre radiologue si vous êtes enceinte ou si vous avez un retard de règles.

En cas d'injection d'iode par voie intra-articulaire pour les arthrographies ou les arthroscanners, il faut signaler toute allergie grave au produit de contraste iodé ou toute prise d'anticoagulants : antiagrégants (plavix, ticlid) ou anti vitamine K.

En cas d'urographie intraveineuse, il faut signaler :

  • Age supérieur à 60 ans
  • Maladie rénale, du foie ou problème cardiaque
  • Diabète, myélome
  • Injection d'iode datant de moins de 3 jours
  • Allergies
  • Dosage de la créatinine sanguine datant de moins de 3 mois

Prendre un rendez-vous

Pour demander un rendez-vous, vous devez disposer à vos cotés de l'ordonnance ou du courrier de votre médecin.

Les rendez-vous peuvent se prendre :

Préparer l'examen

Pour beaucoup d'examens, il n'y a pas de préparation particulière. Dans certains cas il faudra être à jeun.

Parfois, il peut être nécessaire de faire une prise de sang, de prendre des médicaments ou de boire un produit de contraste. Référez-vous à l'ordonnance qui vous a été remise lors de la prise de rendez-vous et suivez les prescriptions du médecin. Si vous n'avez pas pu les suivre, signalez-le avant l'examen à l'équipe médicale.

Le jour de l'examen, munissez vous de :

  • L'ordonnance de votre médecin
  • La liste des médicaments que vous prenez
  • Les produits de contraste qui vous ont été éventuellement prescrits lors de la prise de votre rendez-vous. Vous devez vous les procurer à la pharmacie et les amener le jour de l'examen
  • Les résultats de votre prise de sang si elle vous a été prescrite lors de la prise de votre rendez-vous ou par votre médecin traitant
  • Les examens radiologiques antérieurs ainsi que vos comptes rendus d'opération ou d'hospitalisation
  • Votre carte VITALE et son attestation, la prise en charge de votre mutuelle
  • Une copie de la déclaration de votre médecin référent
  • Il faut venir à jeun uniquement si cela vous a été signalé lors de la prise de rendez-vous.
Haut de page